Accueil
Carrière
Curriculum Vitae
Références
Galerie de photos
Documents
Liens
Member Login
Username:

Password:

  Mot de passe oublié ?
Sculpter les esprits au Douglas : L’institut en santé mentale ajoute des œuvres artistiques à sa collection Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
douglas.jpg«Les seuls moments où je me sens vivant sont lorsque je peins », disait Vincent van Gogh. Voilà le sentiment que l’Hôpital Douglas espère transmettre aux visiteurs de son Jardin des sculptures avec l’ajout de trois nouvelles pièces à sa collection. Ces œuvres d’art, crées par l’artiste-sculpteur Maurice Lemieux, seront inaugurées le mercredi 1er novembre, à 14 h sur les terrains du Douglas, au 6875, boul. LaSalle à Verdun. «Nous sommes heureux de pouvoir exposer les magnifiques sculptures de Lemieux chez nous, déclare Jacques Hendlisz, directeur général du Douglas. Edward Cohen, le fondateur de notre jardin de sculptures, a créé ici un endroit où nos patients, nos employés et le public peuvent se recueillir et méditer. Les œuvres de Lemieux y ont ajouté une profondeur sans pareille.»

Maurice Lemieux (1931-1994) est un artiste québécois de renommée internationale dont les œuvres sont exposées aux quatre coins du monde, y compris à plusieurs endroits à Montréal. On peut admirer l’une de ses plus importantes sculptures, Enterspace, à l’entrée de la station du métro Peel. Les pièces Résonance Musicale, Orientale et Étreinte seront intégrées au Jardin de l’Hôpital Douglas pour célébrer le 125ème anniversaire de l’institution.

Lors de sa visite sur les terrains du Douglas, Ghislaine Lemieux, la veuve de l’artiste, a instinctivement senti qu’elle venait de découvrir un endroit unique. « Il y avait une telle atmosphère de beauté et de sérénité. Nous avons tout de suite su, ma fille Francine et moi, que nous voulions que les sculptures de mon mari soient exposées ici.»

Le Douglas a choisi une approche innovatrice du rétablissement en créant un Jardin de sculptures pour aider les personnes souffrant de maladie mentale. C’est Edward Cohen, un infirmier auxiliaire à la retraite, qui a fondé ce jardin en 2002. Il voulait créer un havre de paix et de réconfort pour la clientèle de l’Hôpital. En constante évolution, le Jardin compte aujourd’hui 16 sculptures, données par des artistes québécois, tels Glen LeMesurier, Claude Millette et Esther Wertheimer.
 
Suivant >